CHASSAIGNE : La Grande-Bretagne et le monde

CAPES et AGREG Externes et AGREG Interne : Bibliographie

CHASSAIGNE : La Grande-Bretagne et le monde

Messagede Steph D » Lundi 6 Juillet 2009 07:21

Réédition de l'ouvrage de Philippe CHASSAIGNE, la Grande-Bretagne et le monde
Image
Juin 1815 : avec la victoire de Wellington sur Napoléon 1er à Waterloo, la Grande-Bretagne accédait à la prééminence mondiale.
Cet apogée devait durer un siècle, tant sur le plan militaire, avec la Royal Navy, première marine de guerre mondiale, qu'économique - elle se situe au c?ur d'une vaste " économie-monde " qui constitue un premier âge de la mondialisation contemporaine - et colonial, avec un Empire regroupant en 1914 près du quart de la population de la planète. Contrairement à l'idée longtemps soutenue, la Première Guerre mondiale n'entraîna pas de recul de la puissance britannique faute, principalement, de véritable relève : ce n'est qu'au lendemain d'un second conflit mondial très coûteux pour la Grande-Bretagne que les Etats-Unis furent réellement en position de se substituer à elle.
Dans un contexte de difficultés économiques chroniques, les Britanniques durent alors réduire leur engagement international, abandonner progressivement leur Empire colonial et hésitèrent entre l'engagement européen et la " relation spéciale " avec les Etats-Unis. Toutefois, les deux dernières décennies du XXe siècle ont vu la Grande-Bretagne revenir au premier plan de la scène internationale, comme la crise irakienne du printemps 2003 a pu le démontrer.
Au-delà de la seule histoire diplomatique, cet ouvrage tente de dégager les lignes de force, les principes directeurs, qui structurent, à court, moyen et long terme, les rapports des Britanniques au reste du monde.

Sommaire :
* La Grande-Bretagne et l'Europe de 1815 à 1914
* L'impérialisme britannique au XIXe siècle : les conquêtes
* L'impérialisme britannique au XIXe siècle : la mise en ?uvre de l'esprit colonial
* Les relations anglo-américaines de 1783 à 1914
* La Première Guerre mondiale, apogée diplomatique de la Grande-Bretagne ? La Grande-Bretagne et le monde dans l'entre-deux-guerres
* La Seconde Guerre mondiale : leur plus belle heure ou la victoire perdue ? Le temps des ajustements (1945-1956)
* Le temps des renoncements (1956-1979)
* Un retour au premier plan de la scène internationale après 1980
Stéphanie, certifiée cuvée 2000.
Avatar de l'utilisateur
Steph D
Modératrice "Forum Interne"
Modératrice "Forum Interne"
 
Messages: 1409
Inscription: Mardi 29 Août 2006 12:11

Re: CHASSAIGNE : La Grande-Bretagne et le monde

Messagede seb42 » Lundi 6 Juillet 2009 08:35

:028:
Une nouvelle édition vient de sortir.
Avatar de l'utilisateur
seb42
Modérateur "Université en ligne"
Modérateur "Université en ligne"
 
Messages: 1318
Inscription: Jeudi 3 Mai 2007 08:26
Localisation: Sur une montagne en Savoie

Re: CHASSAIGNE : La Grande-Bretagne et le monde

Messagede Felagund » Samedi 11 Juillet 2009 23:45

Je l'ai acheté aujourd'hui, commentaires dans quelques semaines... En tous cas il risque d'être très utile, les manuels publiés avant la sortie des thèmes de concours étant souvent plus intéressants/appréciés que les premiers manuels "spé concours" sortis précipitament.
Avatar de l'utilisateur
Felagund
Membre
Membre
 
Messages: 71
Inscription: Vendredi 25 Juillet 2008 22:25

Re: CHASSAIGNE : La Grande-Bretagne et le monde

Messagede DBouchillon » Mercredi 15 Juillet 2009 12:52

Pour l'avoir eu comme enseignant, c'est vraiment quelqu'un de très bien, LE spécialiste de la question.
DBouchillon
Membre
Membre
 
Messages: 22
Inscription: Jeudi 9 Juillet 2009 07:53
Localisation: Bordeaux

Re: CHASSAIGNE : La Grande-Bretagne et le monde

Messagede dédé » Lundi 20 Juillet 2009 17:21

Je trouve le chapitre 3 et la présentation de la colonisation anti-"tiers-mondiste" et anti-"droit-de-l'hommiste" assez polémique. On sent que Chassaigne n'est pas un gauchiste. Tous les historiens universitaires aujourd'hui estiment comme chassaigne que les points négatifs de la colonisation ont été surévalués ou il existe un débat historiographique à ce sujet?
dédé
Membre
Membre
 
Messages: 292
Inscription: Jeudi 12 Août 2004 18:08

Re: CHASSAIGNE : La Grande-Bretagne et le monde

Messagede pacodrime » Mardi 21 Juillet 2009 17:42

Donc ouvrage à nuancer mais il est vrai que le débat semble plus ouvert qu'avant sur le sujet. Quoique...La thèse de Marseille qui relativisait l'impact de l'économie dans la colonisation date de 1980...Le monde anglo-saxon est un peu mystérieux mais l'idéologie de Kipling : the white man's burden semble de toute façon bien partagée à l'époque...
pacodrime
Membre
Membre
 
Messages: 1001
Inscription: Jeudi 21 Septembre 2006 21:42
Localisation: lyon

Re: CHASSAIGNE : La Grande-Bretagne et le monde

Messagede Bruno » Jeudi 23 Juillet 2009 11:55

pacodrime a écrit:Donc ouvrage à nuancer


et si cela avait été l'inverse, aurait-on nuancé l'ouvrage ?

Sinon plus sérieusement la remise en cause de la vision "tiers mondiste" et "droit de l'hommiste" ne doit pas être si choquante que cela. Concernant le cas français outre J.Marseille, le livre de D. Lefeuvre sur la fin de la répentance a été très bien accueilli dans "l'Histoire", magazine qu'on ne peut classer qu'à gauche. La plupart des universitaires en ce moment tire à boulets rouges sur Liazu et le cour Grandmaison ( en tous les cas c'est ce que je retire de mes écoutes de F.Culture et de sites ou de notes de lectures, rédigées par des professionnels http://www.parutions.com/index.php?pid= ... &ida=11155 ). Je pense qu'on les accuse de rouler trop ouvertement pour certains lobbies politiques. Pour autant ces mêmes universitaires critiques ne sont pas thuriféraires de la geste coloniale. Après être catégorique dans une copie comme dans sa réflexion est toujours ridicule.
Bruno
Membre
Membre
 
Messages: 214
Inscription: Samedi 13 Janvier 2007 17:15

Re: CHASSAIGNE : La Grande-Bretagne et le monde

Messagede dédé » Jeudi 23 Juillet 2009 12:26

Le discours universitaire officiel est donc globalement à droite. C'est bon à savoir. Merci pour cette réponse très claire.
dédé
Membre
Membre
 
Messages: 292
Inscription: Jeudi 12 Août 2004 18:08

Re: CHASSAIGNE : La Grande-Bretagne et le monde

Messagede mbselwa » Jeudi 23 Juillet 2009 13:32

Bonjour à tous!


Maintenant que tout le monde sait que ce livre est orienté. A-t-il été en contrepartie critiqué par des historiens par rapport à ce point de vue et sur la base de choses concrètes. J'imagine que si l'ouvrage est orienté, il y a des éléments qui le prouvent et qui prouvent aussi que les thèses qu'il développent sont erronées à cause de son/ses a priori. Si ce n'est pas le cas, il faudra bien expliquer pourquoi on le trouve orienté si tout ce qu'il dit est juste historiquement parlant. Quelqu'un peut illustrer cela (je ne suis pas encore en train de travailler cette question)...?

Y a t-il des ouvrages qui prennent le contrepied ?
mbselwa
Membre
Membre
 
Messages: 56
Inscription: Lundi 13 Juillet 2009 13:16

Re: CHASSAIGNE : La Grande-Bretagne et le monde

Messagede dédé » Jeudi 23 Juillet 2009 18:01

Marc Ferro prend le contrepied. Notamment sur la question (j'ai découvert que cela s'appelait comme ça) de la théorie du drain. Pour Chassaigne, il n'y a pas eu de transfert de richesses des colonies vers la métropole (je n'ai pas bien compris en quoi les tableaux de chiffes qu'il présente le prouve...). Au contraire, Pouchepadass, dans le livre noir du colonialisme de Ferro, explique tout simplement que comme on fait payer des impôts aux Indiens pour leur acheter soie, tissus, opium..., il y bien eu un transfert de richesses (cela me paraît imparable, mais si qqn comprend ce que veut dire Chassaigne, ce serait sympa de nous expliquer).
dédé
Membre
Membre
 
Messages: 292
Inscription: Jeudi 12 Août 2004 18:08

Re: CHASSAIGNE : La Grande-Bretagne et le monde

Messagede Bruno » Jeudi 23 Juillet 2009 18:40

Chassaigne insiste surtout sur le fait que le niveau de vie s'est développé en Inde et donc que ce fut l'occasion d'un développement, pas entièrement négatif donc.

Par ailleurs Bayly ( La naissance du monde moderne), édité en poche avec le logo "le monde diplomatique", donc là aussi impossible de le classer ailleurs qu'à gauche, m'a finalement paru assez mesuré , il insiste sur le fait sur l'industrie indienne même s'il est est détruite dans un premier temps ( concurrence de l'industrie textile anglaise), se reconstitue, pour sa part il insiste ensuite fortement sur les transferts dans les 2 sens aussi bien au niveau éco que social que culturel. La thèse du pillage est un peu trop facile et campe trop facilement les gentils colonisés face aux méchants colonisateurs

edit je vais ressortir Ferro pour voir exactement ce qu'il est dit dedans
Bruno
Membre
Membre
 
Messages: 214
Inscription: Samedi 13 Janvier 2007 17:15

Re: CHASSAIGNE : La Grande-Bretagne et le monde

Messagede dédé » Jeudi 23 Juillet 2009 21:53

Merci pour ces infos.
Sur le transfert de richesse ou le drainage, c'est p379 (éd de poche).
Sur la désindustrailisation, le même auteur avance que l'on ne rien affirmer. Selon lui l'artisanat traditionnel était condamné à disparaître même sans colonisation.
Il ne s'agit pas de dire qu'il y a des gentils et des méchants, mais des dominants et des dominés. A partir du moment où les colons arrivent convaincus qu'ils appartiennent à une race supérieure aux autochtones et bien plus forts militairement, j'ai du mal à penser que les échanges ne soient pas à sens unique et qu'il n'y ait pas exploitation. A moins qu'ils soient très gentils...
dédé
Membre
Membre
 
Messages: 292
Inscription: Jeudi 12 Août 2004 18:08

Re: CHASSAIGNE : La Grande-Bretagne et le monde

Messagede Bruno » Jeudi 23 Juillet 2009 23:05

je caricature mais c'est vrai que le gris domine dans tout cela, n'empêche à la relecture de l'article que tu conseilles, je nuance mon propos dans 2 sens. Le première chose concerne la chronologie, Pouchedapass parle pour les impôts du début du XIX° alors que Chassaigne s'appuie surtout sur la fin du siècle voire le début du XX°: ils ne parlent donc pas de la même chose. La deuxième nuance est le rôle joué par les indiens eux même avec les zamindars et les soldats indigènes: bien sur ils sont dominés, mais ils acceptent le jeu car cela leur profite ( enrichissement ou sauvegarde de statut)

enfin je trouve l'article de Pouchedapass problèmatique dans l'utilisation qu'on peut en faire car il pense et donne des pistes de réflexion mais peu d'exemples concrets ( si ce n'est en annexe mais c'est léger)

PS: ça fait plaisir de se creuser les méninges et de débattre un peu
Bruno
Membre
Membre
 
Messages: 214
Inscription: Samedi 13 Janvier 2007 17:15

Re: CHASSAIGNE : La Grande-Bretagne et le monde

Messagede mbselwa » Vendredi 24 Juillet 2009 08:21

dédé a écrit:Marc Ferro prend le contrepied. Notamment sur la question (j'ai découvert que cela s'appelait comme ça) de la théorie du drain. Pour Chassaigne, il n'y a pas eu de transfert de richesses des colonies vers la métropole (je n'ai pas bien compris en quoi les tableaux de chiffes qu'il présente le prouve...). Au contraire, Pouchepadass, dans le livre noir du colonialisme de Ferro, explique tout simplement que comme on fait payer des impôts aux Indiens pour leur acheter soie, tissus, opium..., il y bien eu un transfert de richesses (cela me paraît imparable, mais si qqn comprend ce que veut dire Chassaigne, ce serait sympa de nous expliquer).



Bonjour Dédé!

Ca me fait plaisir de lire tout ce que vous avez écrit parce que ça me donne vraiment envie de m'intéresser à la question. :D

En cherchant sur google "théorie du drain", je suis tombée sur un article sur Persée qui explique les origines de cette théorie. Je pense qu'à partir de cela, on peut mieux comprendre ce que Chassaigne rejette en elle. Notamment, le fait qu'elle soit élaborée par des nationalistes indiens qui reprochent à l'Angleterre de mal répartir la richesse de l'Inde si ce n'est de carrément l'exploiter au profit des autres dominions britanniques et de sa propre administration plutôt que de l'investir en Inde afin de réduire la pauvreté et la famine (c'est une famine qui aurait déclenché et provoqué cette réflexion des intellectuels et industriels indiens à la fin du XIXème siècle.). Afin de mieux vous imprégner vous même de cela, voici l'article trouvée sur Persée:

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ahess_0395-2649_1968_num_23_4_421977_t1_0913_0000_2
mbselwa
Membre
Membre
 
Messages: 56
Inscription: Lundi 13 Juillet 2009 13:16

Re: CHASSAIGNE : La Grande-Bretagne et le monde

Messagede mbselwa » Vendredi 24 Juillet 2009 08:38

Bruno a écrit:Chassaigne insiste surtout sur le fait que le niveau de vie s'est développé en Inde et donc que ce fut l'occasion d'un développement, pas entièrement négatif donc.

Par ailleurs Bayly ( La naissance du monde moderne), édité en poche avec le logo "le monde diplomatique", donc là aussi impossible de le classer ailleurs qu'à gauche, m'a finalement paru assez mesuré , il insiste sur le fait sur l'industrie indienne même s'il est est détruite dans un premier temps ( concurrence de l'industrie textile anglaise), se reconstitue, pour sa part il insiste ensuite fortement sur les transferts dans les 2 sens aussi bien au niveau éco que social que culturel. La thèse du pillage est un peu trop facile et campe trop facilement les gentils colonisés face aux méchants colonisateurs

edit je vais ressortir Ferro pour voir exactement ce qu'il est dit dedans



Bonjour!

je viens de lire un compte rendu de la naissance du monde moderne et ça rejoint un peu ce que tu écris étant donné que la thèse de l'auteur c'est qu'il y a eu échange dans les deux sens et que la modernitè ne vient pas des valeurs occidentales absolument mais du mélange des cultures et des civilisations qui s'opéraient un peu partout dans le monde. Ce qui explique que son ouvrage soit si mesuré sans doute (bon, je ne l'ai pas lu mais quand je le lirai, j'aurai peut être des critiques à faire, des vraies ).

Concernant la thèse du drain (pillage), ben apparemment c'est pour ça qu'elle a été élaborée :lol: par les nationalistes indiens :D .
mbselwa
Membre
Membre
 
Messages: 56
Inscription: Lundi 13 Juillet 2009 13:16

Re: CHASSAIGNE : La Grande-Bretagne et le monde

Messagede mbselwa » Vendredi 24 Juillet 2009 08:41

dédé a écrit:Merci pour ces infos.
Sur le transfert de richesse ou le drainage, c'est p379 (éd de poche).
Sur la désindustrailisation, le même auteur avance que l'on ne rien affirmer. Selon lui l'artisanat traditionnel était condamné à disparaître même sans colonisation.
Il ne s'agit pas de dire qu'il y a des gentils et des méchants, mais des dominants et des dominés. A partir du moment où les colons arrivent convaincus qu'ils appartiennent à une race supérieure aux autochtones et bien plus forts militairement, j'ai du mal à penser que les échanges ne soient pas à sens unique et qu'il n'y ait pas exploitation. A moins qu'ils soient très gentils...

Je te renvoie à l'article sur Persée. Les contemporains ont envisagé des relations de collaboration avec les Britanniques dans le but d'enrichir et développer leur pays mmais ils ont été apparemment déçu...

Ca me fait penser que je vais relire quelques ouvrages sur Gandhi, tiens :mrgreen:
mbselwa
Membre
Membre
 
Messages: 56
Inscription: Lundi 13 Juillet 2009 13:16

Re: CHASSAIGNE : La Grande-Bretagne et le monde

Messagede mbselwa » Vendredi 24 Juillet 2009 08:45

Bruno a écrit:je caricature mais c'est vrai que le gris domine dans tout cela, n'empêche à la relecture de l'article que tu conseilles, je nuance mon propos dans 2 sens. Le première chose concerne la chronologie, Pouchedapass parle pour les impôts du début du XIX° alors que Chassaigne s'appuie surtout sur la fin du siècle voire le début du XX°: ils ne parlent donc pas de la même chose. La deuxième nuance est le rôle joué par les indiens eux même avec les zamindars et les soldats indigènes: bien sur ils sont dominés, mais ils acceptent le jeu car cela leur profite ( enrichissement ou sauvegarde de statut)

enfin je trouve l'article de Pouchedapass problèmatique dans l'utilisation qu'on peut en faire car il pense et donne des pistes de réflexion mais peu d'exemples concrets ( si ce n'est en annexe mais c'est léger)

PS: ça fait plaisir de se creuser les méninges et de débattre un peu


Bonjour Bruno!

Concernant, ce passage es-tu vraiment sûr qu'il ne s'agit pas des mêmes impôts utilisés par les Britanniques pendant près d'un siècle, prélevés sur les Indiens (il me semble qu'ils prélevaient des impôts sur la terre, l'artisanat, les industries et aussi sur les coolies... à vérifier)?
mbselwa
Membre
Membre
 
Messages: 56
Inscription: Lundi 13 Juillet 2009 13:16

Re: CHASSAIGNE : La Grande-Bretagne et le monde

Messagede Bruno » Vendredi 24 Juillet 2009 09:17

mbselwa a écrit:
Bruno a écrit:je caricature mais c'est vrai que le gris domine dans tout cela, n'empêche à la relecture de l'article que tu conseilles, je nuance mon propos dans 2 sens. Le première chose concerne la chronologie, Pouchedapass parle pour les impôts du début du XIX° alors que Chassaigne s'appuie surtout sur la fin du siècle voire le début du XX°: ils ne parlent donc pas de la même chose. La deuxième nuance est le rôle joué par les indiens eux même avec les zamindars et les soldats indigènes: bien sur ils sont dominés, mais ils acceptent le jeu car cela leur profite ( enrichissement ou sauvegarde de statut)

enfin je trouve l'article de Pouchedapass problèmatique dans l'utilisation qu'on peut en faire car il pense et donne des pistes de réflexion mais peu d'exemples concrets ( si ce n'est en annexe mais c'est léger)

PS: ça fait plaisir de se creuser les méninges et de débattre un peu


Bonjour Bruno!

Concernant, ce passage es-tu vraiment sûr qu'il ne s'agit pas des mêmes impôts utilisés par les Britanniques pendant près d'un siècle, prélevés sur les Indiens (il me semble qu'ils prélevaient des impôts sur la terre, l'artisanat, les industries et aussi sur les coolies... à vérifier)?


A voir,mais le passage de d'autorité entre l'EIC et la couronne a sans doute modifié leur politique, là je peux pas être plus précis questions impôts si vous avez une piste :oops: , mais ils se sont plus appuyés sur les princes indiens à partir de 1858 ( après la révolte des cipayes)
Bruno
Membre
Membre
 
Messages: 214
Inscription: Samedi 13 Janvier 2007 17:15

Re: CHASSAIGNE : La Grande-Bretagne et le monde

Messagede mbselwa » Vendredi 24 Juillet 2009 13:45

Bruno a écrit:

A voir,mais le passage de d'autorité entre l'EIC et la couronne a sans doute modifié leur politique, là je peux pas être plus précis questions impôts si vous avez une piste :oops: , mais ils se sont plus appuyés sur les princes indiens à partir de 1858 ( après la révolte des cipayes)


Là, je viens de lire quelques articles ici et là (hérodote, wikipédia, ca vaut ce que ca vaut pour un premier aperçu...) à propos de la révolte des Cipayes. Ce que j'en retiens, c'est que l'origine du conflit, c'est une histoire de graisse qu'on met sur les cartouches et qui offensait la religion des sikhs et des musulmans dans l'armée britannique. Cela a provoqué des rumeurs de christianisation, de graisse de boeuf ou de porc et d'autres membres de la société se sont senti concernés par ce pb, comme les artisans et les castes supérieures qui ont senti un dénigrement de leur culture par les britanniques. Delhi a été assiégé et les Anglais se sont senti piégé. Pour faire vite, je dirai qu'ensuite au lieu de laisser le monopole de l'exploitation de l'Inde par la Compagnie des Indes Orientales, la reine et son premier ministre (je crois que c'est ça) ont décidé de s'en mêlé et de dégager la CIO de cette tâche et on proclamé la reine Victoria impératrice. Après, un ensemble de mesures ont été prises (tolérance religieuse, intégration des castes dans l'administration, fin des appropriation des sols....).

Cependant, comme l'administration est plus hétéroclite mais que les Indiens de hautes castes se servent des outils juridiques britanniques, il est fort possible que le mode d'exploitation des castes inférieures et des coolies soit demeuré le même. Car, de nombreux changements s'opèrent à ce moment là (introduction du chemin de fer=besoin de MO; développement de l'industrie=besoin de MO) et c'est aussi une des raison, pour lesquelles je pense les indiens ont été déçu par les Anglais et ont développé la théorie du drain car, outre le fait de la collaboration avec les Anglais qui a pu leur (indiens des hautes castes)profiter au départ, elle n'a pas suffit au développement de l'Inde tout entière (car, peut être qu'il y a de la mauvaise foi dedans, il y avait des gens attachés à leur artisanat et aussi des personnes qui ne supportaient ni d'être colonisées ni d'être administrés par des personnes d'une autre religion que la leur... cf musulman, sikhs...)

Bon, là, j'avance une théorie sans avoir vraiment rien lu mais peut être que cela peut aider à trouver la réponse à la question des impôts :mrgreen:
mbselwa
Membre
Membre
 
Messages: 56
Inscription: Lundi 13 Juillet 2009 13:16

Re: CHASSAIGNE : La Grande-Bretagne et le monde

Messagede Steph D » Vendredi 24 Juillet 2009 14:46

Il serait préférable d'ouvrir un post à ce sujet dans la partie CAPES/Agreg car ce post est dédié au livre de P. Chassaigne et les débats historiographiques, très intéressants, ne concernent pas que ce monsieur.
Stéphanie, certifiée cuvée 2000.
Avatar de l'utilisateur
Steph D
Modératrice "Forum Interne"
Modératrice "Forum Interne"
 
Messages: 1409
Inscription: Mardi 29 Août 2006 12:11

Re: CHASSAIGNE : La Grande-Bretagne et le monde

Messagede mbselwa » Vendredi 24 Juillet 2009 19:47

Un débat comme celui-ci, c'est un peu comme un commentaire, non ? :)
mbselwa
Membre
Membre
 
Messages: 56
Inscription: Lundi 13 Juillet 2009 13:16

Re: CHASSAIGNE : La Grande-Bretagne et le monde

Messagede Steph D » Vendredi 7 Août 2009 13:45

Intéressants ces débats ! Pour ceux qui l'ont lu, est-ce un livre à conseiller ? J'hésite à l'acheter maintenant ou attendre la rentrée pour des manuels écrits pour la question ....
Stéphanie, certifiée cuvée 2000.
Avatar de l'utilisateur
Steph D
Modératrice "Forum Interne"
Modératrice "Forum Interne"
 
Messages: 1409
Inscription: Mardi 29 Août 2006 12:11

Re: CHASSAIGNE : La Grande-Bretagne et le monde

Messagede Bruno » Mercredi 19 Août 2009 06:22

Si tu en as la possibilité emprunte le, il est intéressant pour démarrer la question mais il reste assez léger sans compter que seul la moitié du livre nous concerne. ( si tu veux en acheter un avant la rentrée je te conseille la naissance du monde moderne de bayly
Bruno
Membre
Membre
 
Messages: 214
Inscription: Samedi 13 Janvier 2007 17:15

Re: CHASSAIGNE : La Grande-Bretagne et le monde

Messagede agreg-history » Samedi 7 Novembre 2009 10:17

Bonjour,

Au-delà de toutes ces questions polémiques sur la vision de la colonisation, je pense que le Chassaigne est pour l'instant un très bon ouvrage pour connaître l'essentiel de la politique étrangère de la Grande-Bretagne pour la période qui nous intéresse. C'est vraiment un manuel, dans le sens où tout est très synthétique, plus qu'analytique d'ailleurs, mais au moins, ça pose les bases et ça permet de fixer des repères bien utiles. Donc ça mérite d'être complété ou d'être analysé, certainement, mais dans un premier temps, il me semble vraiment très utile.
agreg-history
Membre
Membre
 
Messages: 5
Inscription: Vendredi 19 Juin 2009 17:03


Retourner vers Monde britannique (1815-1931)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron