DNB 2012

Séquences collège | Séquences lycée | Pédagogie
Stagiaires plc2 | Administratif | Gestion de classe

DNB 2012

Messagede Steph D » Vendredi 29 Juin 2012 17:19

Alors, que pensez-vous du dernier DNB dans cette forme-là ?
Je pense que, lundi, nous allons corriger énormément d'histoire et très peu de géo. Les repères de géo étaient encore franchement du foutage de gueule ! Quant au sujet d'EC, il était au moins dans l'actualité, je ne sais pas ce que ça va donner en terme de connaissances ...
Stéphanie, certifiée cuvée 2000.
Avatar de l'utilisateur
Steph D
Modératrice "Forum Interne"
Modératrice "Forum Interne"
 
Messages: 1409
Inscription: Mardi 29 Août 2006 12:11

Re: DNB 2012

Messagede Titihaitgrosminet62 » Vendredi 29 Juin 2012 17:22

Les sujets étaient d'une simplicité, le niveau était bien rabaissé là!!!
Guillaume, 30 ans, Capes 2006, un jour l'agreg?
Avatar de l'utilisateur
Titihaitgrosminet62
Membre
Membre
 
Messages: 1709
Inscription: Jeudi 3 Juin 2004 21:24
Localisation: Marne la Vallée

Re: DNB 2012

Messagede Steph D » Vendredi 29 Juin 2012 17:50

Ca risque de faire vraiment très très mal l'année prochaine avec le nouveau DNB 100% connaissances...
Stéphanie, certifiée cuvée 2000.
Avatar de l'utilisateur
Steph D
Modératrice "Forum Interne"
Modératrice "Forum Interne"
 
Messages: 1409
Inscription: Mardi 29 Août 2006 12:11

Re: DNB 2012

Messagede niphane » Mercredi 4 Juillet 2012 09:33

Une erreur a été commise dans un collège de Laval, les sujets d'histoire ont été distribués à une salle à la place de ceux de maths. Rien a été signalé, les élèves ont pris connaissance des sujets et ont diffusé largement l'info. Certains de nos élèves d'autres collèges mayennais nous ont avoué connaître le sujet.
Je trouve abérrant qu'aucune mesure n'ait été prise pour utiliser les sujets de secours. Surtout, l'erreur a été largement couverte, si on demande davantage de renseignements, on nous répond très rapidement qu'ils ne sont au courant de rien...
Déjà que le brevet n'a que peu de valeur aux yeux des élèves, ce type d'événement n'incite pas à les motiver et à leur montrer l'importance du travail ! Des parents commencent à se faire entendre car l'équité entre les élèves est loin d'être respecté.

Je ne sais pas que faire d'autres, à part diffuser l'information !
Avatar de l'utilisateur
niphane
Membre
Membre
 
Messages: 57
Inscription: Vendredi 1 Juillet 2005 15:48

Re: DNB 2012

Messagede seb42 » Mercredi 4 Juillet 2012 09:46

Etrange, effectivement.
Aurais-tu une source précise qui en parle? Un tel évènement devrait au moins être rapporté sur une page du net, mais je n'ai rien trouvé. Merci
:wink:
Avatar de l'utilisateur
seb42
Modérateur "Université en ligne"
Modérateur "Université en ligne"
 
Messages: 1318
Inscription: Jeudi 3 Mai 2007 08:26
Localisation: Sur une montagne en Savoie

Re: DNB 2012

Messagede niphane » Mercredi 4 Juillet 2012 10:19

J'ai eu vent de la rumeur samedi, j'ai d'abord pensé que ce n'était effectivement qu'une rumeur. J'ai cherché aussi sur le net sans rien trouvé. L'information aurait transité par Facebook.
J'ai eu confirmation lundi après les corrections que ce n'était pas une rumeur par des collègues enseignants et CPE : le collège, la salle et les profs qui ont fait l'erreur sont identifiés !!!
Avatar de l'utilisateur
niphane
Membre
Membre
 
Messages: 57
Inscription: Vendredi 1 Juillet 2005 15:48

Re: DNB 2012

Messagede Le Yéti » Mercredi 4 Juillet 2012 10:53

Sincèrement, j'ai du mal à comprendre comment chaque année, il se trouve encore de telles situations. La matière n'est-elle pas inscrite sur les enveloppes ? Certes, en % ce genre d'erreur est minime, moins de 1%, mais les conséquences, avec les NTIC, peuvent être importantes.

Même si avoir le sujet à l'avance n'est pas forcément synonyme de réussite.

Et si le brevet ou le BAC n'ont plus l'importance qu'il avait avant, c'est parcequ'on l'a bien voulu. D'ailleurs, on remarque que les universités sont de plus en plus séléctives !!!!! :mrgreen: ça me fait rire parceque ça me fait penser au darwinisme tout cela... :lol:
Le Yéti
Membre
Membre
 
Messages: 390
Inscription: Dimanche 9 Décembre 2007 14:13

Re: DNB 2012

Messagede Jean-Claude » Mercredi 4 Juillet 2012 21:02

Le Yéti a écrit:Et si le brevet ou le BAC n'ont plus l'importance qu'il avait avant, c'est parcequ'on l'a bien voulu. D'ailleurs, on remarque que les universités sont de plus en plus séléctives !!!!! :mrgreen: ça me fait rire parceque ça me fait penser au darwinisme tout cela... :lol:


Les Universités se vident malheureusement en histoire... Partout le nombre d'étudiants en L1 baisse très dangereusement et la conséquence est que, précisément, la sélection ne peut plus se faire. Il y a encore 15 ans, des étudiants brillants en DEUG, ça pouvait se trouver. Aujourd'hui, les meilleurs sont vraiment tous en CPGE.
Julien, 31 ans, Metz (57).
«L'humanité est comme un paysan ivre à cheval: quand on la relève d'un côté, elle tombe de l'autre.»
(Martin Luther)
Avatar de l'utilisateur
Jean-Claude
Modérateur "Université en ligne"
Modérateur "Université en ligne"
 
Messages: 2398
Inscription: Vendredi 15 Octobre 2004 09:49
Localisation: Metz

Re: DNB 2012

Messagede Le Yéti » Mercredi 4 Juillet 2012 22:45

Ce que je voulais dire, c'est que les objectifs politiques de taux de réussite au bac ou au brevet, c'est de la merde et de la putain d'hyprocrisie démagogique, ce n'est pas cela la démocratie.
Aujourd'hui, de plus en plus d"étudiants échouent en DEUG et de plus en plus d'universités recrutent sur dossiers ou mettent en place des quotas pour accéder à certaines filières.

Alors que l'on triche au BAC, aujourd'hui, ou qu'il y ait de telles erreurs lors des épreuves comme ici, ça me fait marrer, parceque dans le fond, ça ne change pas grand chose.
En plus, un collectif de profs de français, "Sauver les lettres" a dénoncé le niveau de brevet en français, de niveau 6ème, selon eux.

Avoir autant baissé le niveau d'exigences sous pretexte et au nom de la démocratie et de l'égalité de chances, c'est une honte et ce n'est pas rendre service aux élèves et leur faciliter l'avenir.

La gauche n'accepte pas l'idée de sélection, très bien. Mais l'EN n'a fait que repousser cette échéance et malheureusement ou heureusement, chaque société humaine depuis les chasseurs-cueilleurs, a engendré de la sélection. C'est un fait. Et ce n'est pas en fixant des objectifs à la Gosplan qu'on résoudra le problème, si c'en est un.
Le Yéti
Membre
Membre
 
Messages: 390
Inscription: Dimanche 9 Décembre 2007 14:13

Re: DNB 2012

Messagede Jean-Claude » Jeudi 5 Juillet 2012 09:37

Je suis assez d'accord avec ton point de vue. Chevènement dans les années 1980 porte une responsabilité écrasante, en ayant fixé l'objectif de 80% d'une génération au bac, mais en choisissant ensuite de baisser le niveau du bac pour arriver à cet objectif, plutôt que de hisser le niveau des élèves pour y parvenir. Nivellement par le bas: c'est le maître mot de la gauche de gouvernement depuis des décennies. C'est vraiment dommage: ce sont des choses comme cela, ou comme le délaissement de certaines valeurs (notamment le respect et l'autorité, qui ne sont pas forcément des valeurs de droite, mais des valeurs que la gauche a laissées à la droite) qui font que la gauche de gouvernement actuelle n'est plus crédible dans les couches populaires et que celles-ci se réfugient aux extrêmes (et en particulier au FN).
Julien, 31 ans, Metz (57).
«L'humanité est comme un paysan ivre à cheval: quand on la relève d'un côté, elle tombe de l'autre.»
(Martin Luther)
Avatar de l'utilisateur
Jean-Claude
Modérateur "Université en ligne"
Modérateur "Université en ligne"
 
Messages: 2398
Inscription: Vendredi 15 Octobre 2004 09:49
Localisation: Metz

Re: DNB 2012

Messagede Le Yéti » Vendredi 6 Juillet 2012 11:25

Cela paraissait logique et inévitable que pour faire accéder 80-90% d'une génération au bac, la solution la plus facile et la plus rapide était la baisse du niveau généralisée depuis le collège voire la primaire. Sur ce bac, en S, de ce que j'ai entendu, en maths ou en physique je ne sais plus, les consignes étaient de noter sur 1 pt les questions faciles et 0.25 celles plus difficiles. En HG, il faut sans cesse valoriser et le barème 8-12 pour mineure -majeure n'est pas intangible et encore moins imposé voire conseillé. Pour ma part, j'ai noté avec ce barème et mis les notes les plus basses si j'avais un doute. Hier, en délibération, sur un échantillon de 260 candidats, environ : 9 refusés, 21 aux oraux !!!! Donc, oui, on est plus rapidement en vacances, ok.

Maintenant, je ne pense pas qu'en étant plus sévère en tant que correcteur change quelque chose, c'est trop tard. C'est au début et tout au long du processus qu'il être exigeant et inculquer des valeurs de rigueur, de précision de l'argumentation aux élèves indépendamment des exigences des épreuves car, manifestement, on ne peut vraiment plus compter sur notre hiérarchie, à mes yeux totalement discréditée.


Après, pour le problème de l'autorité, qui me semble très complexe, dépasse de loin, le cadre de l'école. Mais une chose est certaine, le savoir, la possession de la connaissance ne fait plus autorité et n'impose plus le respect. Et cela, c'est un problème de société qui ne met plus au centre le savoir.
Le Yéti
Membre
Membre
 
Messages: 390
Inscription: Dimanche 9 Décembre 2007 14:13

Re: DNB 2012

Messagede elias » Lundi 9 Juillet 2012 20:30

Le problème du savoir existe mais il est relatif. D'abord l'accès au savoir est maintenant démocratisé: plus besoin d'un bac ou d'une licence pour se cultiver. Il y a 20 ans l'accès au savoir était bien plus élitiste qu'aujourd'hui car il fallait se payer des livres ou aller dans une bibliothèque. Donc on a ces fameuses compétences censées donner des clés pour accéder à ce savoir qui est là et qu'il faut aller chercher. Donc le savoir est une chose, la manière d'y accéder en est une autre.
Ensuite même si on suppose que le niveau est bas, on peut aussi penser que beaucoup plus de jeunes arrivent à acquérir un niveau culturel qu'auparavant. En imaginant que 80% des jeunes arrivent au bac, même si celui ci est faible, et bien un plus important pourcentage arriveront quand même à poursuivre des études.
Pour finir, nous sommes dans une société de service peu qualifié pour la grande majorité. Donc il n'est pas utile d'avoir un hyper bagage culturel.
La problème réside plutôt dans les filières universitaires qui se sont allongées et ne débouchent pour la plupart que sur des concours qui eux se sont fermés.
Tout cela pour dire que la sélection n'amènerait rien de plus. L'idée de faire faire un emploi manuel très tôt (qui découlerait de la précédente bien entendu)n'a pas de sens: quand on aura formé 900000 plombiers on retombera sur les problèmes de chômage... des plombiers.
Moi je vois cette "fluidité" des études comme un moyen de faire émerger quelques jeunes de plus qu'avant sachant que l'on ne pourra jamais le faire pour la masse car les données sont trop complexes!
Laurent, 41 ans, CAPES 1996, bi-ad. Poste fixe en collège.

Blog de 3ème collège http://cahiervirtuel.over-blog.com
elias
Modérateur "Salle des profs"
Modérateur "Salle des profs"
 
Messages: 2185
Inscription: Samedi 2 Août 2003 14:06


Retourner vers Salle des profs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

cron