On enseignera plus les révolutions anglaises et américaines

Séquences collège | Séquences lycée | Pédagogie
Stagiaires plc2 | Administratif | Gestion de classe

On enseignera plus les révolutions anglaises et américaines

Messagede Le Yéti » Mardi 4 Janvier 2011 13:18

Je viens vraiment de réaliser ou plutôt de prendre conscience qu'on enseignera plus ces deux évènements en collège et même en lycée, me semble-t-il.

Après la mascarade de consultation des enseignants sur les nouveaux programmes, je m'étonne du peu de retentissement de ces nouveaux programmes dont certains chapitres fleurtent dangereusement avec la repentance mémorielle.

Pour ma part, je n'enseignerai ni les mondes lointains ni les traites négrières.

Je voudrais bien les noms de ceux qui ont écrit, ou plutôt vomi ces programmes.

Les enseignants sont vraiment pris pour des cons. Comment pourrait-on croire que les enseignants vont enseigner à la lettre ces programmes incohérents qui n'ont ni queue ni tête et qui insulte même l'histoire et les enseignants ainsi que les élèves ?

J'ai l'impression de me réveiller, mais avec le recul, je trouve ces programmes d'une bêtise et d'une grande dangerosité...
Le Yéti
Membre
Membre
 
Messages: 390
Inscription: Dimanche 9 Décembre 2007 14:13

Re: On enseignera plus les révolutions anglaises et américai

Messagede louna86 » Mardi 4 Janvier 2011 18:19

Es-tu sûr d'avoir bien lu les programmes de 4ème jusqu'au bout? Parce qu'on parle encore de la Révolution américaine. ça fait l'objet d'un repère, et d'une analyse sur ses impacts financiers et politiques sur la monarchie française. On doit même étudier la Constitution américaine.
Pauline, capes 2008, poste fixe dans le 78 !!
louna86
Membre
Membre
 
Messages: 428
Inscription: Dimanche 18 Décembre 2005 21:23
Localisation: Vienne

Re: On enseignera plus les révolutions anglaises et américai

Messagede Le Yéti » Mardi 4 Janvier 2011 19:22

On doit étudier l'impact de la révolution américaine sur la révolution française, ce qui n'est pas du tout la même chose.
On suppose qu'il y ait des similitudes ou des liens (de corrélation / inspiration) entre les deux.
En clair on étudiera pas le cheminement de la révolte puis révolution puis indépendance de la Révolution américaine, ce qu'on ne fait déjà d'ailleurs presque plus.

Pour beaucoup d'élèves (voire de profs), la révolution américaine se limitera dans le programme à un énorme déficit, cause importante de la Révolution, ce qui est en grande partie exagéré voire faux.

Et même, étudier la révolution américaine sans avoir étudié la révolution anglaise auparavant n'est pas sérieux, dans les deux cas, le lien qui nous intéresse est évident, la volonté de participer aux affaires du royaume.

Bref, c'est pathétique et honteux. La démocratie ne sera jamais le gouvernement des plus compétents.
Le Yéti
Membre
Membre
 
Messages: 390
Inscription: Dimanche 9 Décembre 2007 14:13

Re: On enseignera plus les révolutions anglaises et américai

Messagede profweetos » Mercredi 5 Janvier 2011 06:49

Deux points :
- ne trouves-tu pas paradoxal et contradictoire de dire que Rév. américaine et française n'ont quasiment aucun lien (d'ailleurs ta dénégation de l'aide financière apportée par la France aux futurs EUA comme l'une des causes de la Révolution française est à prouver - et largement à l'encontre des thèses chez les spécialistes) alors que tu fais un lien entre la Révolution anglaise et la Révolution américaine (là aussi, sur quelles bases ???)
- comment peux-tu dire que tu ne vas pas étudier la traite négrière ? :shock: Que tu ne traites pas les mondes lointains, cela peut se concevoir, mais il me semble que la traite négrière touche au plus haut point les différentes problématiques de ces dernières années (tant dans notre discipline que dans notre société). Je suis vraiment stupéfait de lire cela.
Avatar de l'utilisateur
profweetos
Membre
Membre
 
Messages: 644
Inscription: Mercredi 3 Octobre 2007 07:48

Re: On enseignera plus les révolutions anglaises et américai

Messagede Le Yéti » Mercredi 5 Janvier 2011 13:28

- Les traites négrières sont déjà évoquées par tous les professeurs dans le cadre du premier chapitre difficile sur l'Europe moderne, dans le cadre du commerce triangulaire.
Moi, ce qui m'intéresse, ce ne sont pas les traites en elles-mêmes, mais le contexte, le cadre. Dans le nouveau chapitre qui leur est consacré, il n'y a pas de cadre historique dans lesquelles on les réinsère. Il n'y a ni lien ni sens historique, ni même fil conducteur.
Et pourtant, il y a un chapitre qui s'intitule domination de l'Europe à l'époque moderne dans le nouveau programme, c'est dans ce cadre qu'il faut étudier les traites et non dans un chapitre de repentance.

- Oui, la fameuse thèse des révolutions atlantique, superbe coup de Godechot pour lancer sa carrière...
Mais les révolutions française et américaine ne sont pas du tout comparables. Et oui, il y a une exception française. Les contexte sont totalement différents.
Le fait que les textes américains soient connus en France, qu'il y ait des liens personnels, Jefferson, Franklin, soit, mais rien ne prouve de lien de corrélation.
Quand au problème financier même si'l doit beaucoup aux dépenses militaires en Amérique, il n'est pas le déclencheur de la Révolution. On pourrait de plus se ^pencher sur le déficit chronique de la monarchie plutôt que cet épisode conjoncturel.

Les divergences sont bien trop importantes : pas de bouleversements de l'ordre social en Amérique, en France, un peu quand même
Pas de violences incontrôlées des Insurgents dans la pahse de révolte-révolution
Pas de ruptures de fond entre libertés anglaises (Habéas, déclaration des droits) et constitution américaine
Pas de vide politique lors du passage de la monarchie aux classes possédantes américaines
Le lien entre les révolutions anglaises et américaines ? Moi, je suis stupéfait que tu ne le vois pas. C'est tout simplement la volonté de participer aux affaires du royaume.

Le nouveau programme nous fait aborder la révolution américaine par le ptit bout de la lorgnette, et c'est plus que regrettable.
Le Yéti
Membre
Membre
 
Messages: 390
Inscription: Dimanche 9 Décembre 2007 14:13

Re: On enseignera plus les révolutions anglaises et américai

Messagede profweetos » Mercredi 5 Janvier 2011 14:07

Le Yéti a écrit:- Les traites négrières sont déjà évoquées par tous les professeurs dans le cadre du premier chapitre difficile sur l'Europe moderne, dans le cadre du commerce triangulaire.
Moi, ce qui m'intéresse, ce ne sont pas les traites en elles-mêmes, mais le contexte, le cadre. Dans le nouveau chapitre qui leur est consacré, il n'y a pas de cadre historique dans lesquelles on les réinsère. Il n'y a ni lien ni sens historique, ni même fil conducteur.
Et pourtant, il y a un chapitre qui s'intitule domination de l'Europe à l'époque moderne dans le nouveau programme, c'est dans ce cadre qu'il faut étudier les traites et non dans un chapitre de repentance.


Donc finalement, tu comptes le faire ou pas ? Je ne comprends pas bien.

Le Yéti a écrit:- Oui, la fameuse thèse des révolutions atlantique, superbe coup de Godechot pour lancer sa carrière...
Mais les révolutions française et américaine ne sont pas du tout comparables. Et oui, il y a une exception française. Les contexte sont totalement différents.
Le fait que les textes américains soient connus en France, qu'il y ait des liens personnels, Jefferson, Franklin, soit, mais rien ne prouve de lien de corrélation.
Quand au problème financier même si'l doit beaucoup aux dépenses militaires en Amérique, il n'est pas le déclencheur de la Révolution. On pourrait de plus se ^pencher sur le déficit chronique de la monarchie plutôt que cet épisode conjoncturel.

Les divergences sont bien trop importantes : pas de bouleversements de l'ordre social en Amérique, en France, un peu quand même
Pas de violences incontrôlées des Insurgents dans la pahse de révolte-révolution
Pas de ruptures de fond entre libertés anglaises (Habéas, déclaration des droits) et constitution américaine
Pas de vide politique lors du passage de la monarchie aux classes possédantes américaines
Le lien entre les révolutions anglaises et américaines ? Moi, je suis stupéfait que tu ne le vois pas. C'est tout simplement la volonté de participer aux affaires du royaume.

Le nouveau programme nous fait aborder la révolution américaine par le ptit bout de la lorgnette, et c'est plus que regrettable.


Ma remarque, tout comme ta première intervention, ne portait pas du tout sur les convergences/divergences mais sur l'impact de la Rev US sur la Rév franc., lien que tu qualifiais de "exagéré voire faux". Je suis ravi de voir que maintenant le lien de causalité existe. ;)
Quant à dire qu'il n'y a eu ni bouleversement de l'ordre social aux EUA ni violence incontrôlée, je te laisse la paternité de ces propos (mais te renvoie quand même vers l'encyclopédie de Blanco et Sanborn, si tu lis l'anglais, tu y trouveras quelque élément à même de corriger cette vision des choses). Je connais assez mal Godechot mais j'ai eu la chance d'assister à des séminaires à UNC-Chapel Hill sur le sujet des Atlantic Revolutions (not. sous la direction d'Elizabeth Dolan) et les intervenants ne partageaient pas du tout ta conception des choses. Mais je t'avoue que c'est lointain dans mon esprit.

Le Yéti a écrit: Le lien entre les révolutions anglaises et américaines ? Moi, je suis stupéfait que tu ne le vois pas. C'est tout simplement la volonté de participer aux affaires du royaume.

:shock: :shock: :shock: Non, c'est pas vrai !!! :shock: :shock: :shock:
Des Révolutions pour participer aux affaires du royaume ????? :shock:
Ca alors, tout comme la Révolution française ! ;)


Je tiens à signaler néanmoins que sur le fond, (histoire par le bout de la lorgnette, historicité absurde, programme incohérent, etc.), je suis tout à fait d'accord avec toi. Ca a même été le sujet d'une de mes interventions pour un colloque il y a quelque mois où je reprends exactement les mêmes arguments que toi (mais pour le primaire).
Dernière édition par profweetos le Mercredi 5 Janvier 2011 14:31, édité 2 fois.
Avatar de l'utilisateur
profweetos
Membre
Membre
 
Messages: 644
Inscription: Mercredi 3 Octobre 2007 07:48

Re: On enseignera plus les révolutions anglaises et américai

Messagede Le Yéti » Mercredi 5 Janvier 2011 14:25

Il y a différents types de liens. Il y a des similitudes entre ces trois révolutions, comme le poids politique de la classe possédante, mais ces similitudes ne font pas le poids face aux différences. Il y a des influences que l'on peut percevoir dans le vocabulaire, mais pas de liens de corrélation ou de causalité.

Pour la Révolution, c'est plus compliquée. Le changement politique chaotique accompagne un changement social. Changement social qu'il n'y a pas eu en Angleterre et très peu en Amérique.

Ce ne sont pas mes propos, mais ceux d'historiens français comme JC Martin.

Bref, peu importe, le niveau de 4ème ne permet pas forcément d'entrer dans ce genre de considérations. Et avant de comparer, il faudrait d'abord connaître le déroulement de ces évènements, ce qui n'est pas assuré dans le nouveau programme.
Etudier la rév américaine au travers du déficit ou de La Fayette, ce n'est pas étudier la naissance de la première grande république dans le monde occidental.
Le Yéti
Membre
Membre
 
Messages: 390
Inscription: Dimanche 9 Décembre 2007 14:13

Re: On enseignera plus les révolutions anglaises et américai

Messagede profweetos » Mercredi 5 Janvier 2011 18:51

:028:
Avatar de l'utilisateur
profweetos
Membre
Membre
 
Messages: 644
Inscription: Mercredi 3 Octobre 2007 07:48


Retourner vers Salle des profs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

cron