ANC : L'armée, un facteur de romanisation?

CAPES 2006 et 2007 : Plans détaillés.

ANC : L'armée, un facteur de romanisation?

Messagede freddo » Mercredi 30 Novembre 2005 21:55

L'est-elle? En quoi?
freddo
Membre
Membre
 
Messages: 318
Inscription: Dimanche 10 Octobre 2004 10:59

Messagede salamandrina » Mercredi 30 Novembre 2005 21:59

Bon ben, même réponse que dans l'autre topic: langue latine comme seule langue de commandement, participation au culte impérial.
En tout cas, aucun texte de loi ne donne de mission précise visant une acculturation, il n'y a donc pas de rôle "officiel" dans la romanisation.
Avatar de l'utilisateur
salamandrina
Membre
Membre
 
Messages: 308
Inscription: Mercredi 16 Février 2005 13:39

Messagede freddo » Mercredi 30 Novembre 2005 22:23

Pour Hugoniot: L’armée romaine fut le « fer de lance » de la romanisation et non un instrument de conquête répressif
freddo
Membre
Membre
 
Messages: 318
Inscription: Dimanche 10 Octobre 2004 10:59

Messagede salamandrina » Mercredi 30 Novembre 2005 22:30

freddo a écrit:Pour Hugoniot: L’armée romaine fut le « fer de lance » de la romanisation


Ok, mais ta question c'était: en quoi? Tu peux développer la réponse STP, parce que la mienne est un peu maigre... :oops:
Avatar de l'utilisateur
salamandrina
Membre
Membre
 
Messages: 308
Inscription: Mercredi 16 Février 2005 13:39

Messagede freddo » Mercredi 30 Novembre 2005 22:36

Voici des éléments de réponses:

Recherches sur le recrutement de la 3ème lég Aug, de Yann Le Bohec.
Nettement + nombreux au 2ème siècle, les Africains devinrent majoritaires sous les Sévères. Le recrutement précoce des Africains peut ê interprété comme un signe de romanisation. En effet, pr devenir légionnaire il fallait d’abord posséder la citoyenneté romaine afin de maintenir la fiction d’une armée de citoyens-soldats. Bien svt, la citoy était accordée lors de l’engagement, ms on exigeait un brevet de latinité.

L’armée romaine joua srt un rôle éco et culturel. Officiers et gds nbre de soldats : fin de carrière avec solide pécule en main. Commerces et services se dvpèrent ds les agglomérations militaires qui naissaient autour des camps.

- Les soldats aussi des producteurs. Rôle direct des militaires ds le dvpt éco en Afr reste controversé.


- Rôle culturel tout aussi important. : soldats devaient parler latin, maîtriser les rudiments du droit romain. Ils adoptaient et diffusaient un mode de vie romain. Armée contribua à la diffusion de l’épigraphie.
freddo
Membre
Membre
 
Messages: 318
Inscription: Dimanche 10 Octobre 2004 10:59

Messagede salamandrina » Mercredi 30 Novembre 2005 22:45

Ok, on a la même source. Par contre dans mon cours (je viens de le relire), j'ai : les soldats sont consommateurs, mais très peu producteurs.

Quelqu'un pourrait-il éclairer cette contradiction et celle sur l'urbanisation dans l'autre topic sur l'armée?
Avatar de l'utilisateur
salamandrina
Membre
Membre
 
Messages: 308
Inscription: Mercredi 16 Février 2005 13:39


Retourner vers HISTOIRE ANCIENNE : L'Afrique romaine

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron