La faute à la pilule... ???

Sujets divers, education, livre, cinema, sport...

La faute à la pilule... ???

Messagede Dolcino » Jeudi 14 Août 2008 18:41

Lu dans Libé

http://www.liberation.fr/transversales/ ... 953.FR.php

Votre femme vous délaisse? La faute à la pilule...

Selon une étude anglaise, la prise – ou l'arrêt – de la pilule modifie la perception de l'homme chez la femme, l'attirance qu'elle a pour lui. Occasionnellement, la prise de la pilule menace aussi l'espèce humaine.

LIBERATION.FR : mercredi 13 août 2008
C’est le genre de nouvelles qui vous ravage. Ma femme doit-elle vraiment arrêter la pilule ? M'aimera-t-elle encore après ? Est-ce que je sens comme il faut ? Angoisse, suée, insomnie, anxiolitique, voie de chemin de fer...

On s’explique: la pilule contraceptive pourrait altérer la capacité innée des femmes à sentir le partenaire génétiquement compatible, selon une nouvelle étude britannique. Car, voyez-vous, instinctivement, les femmes seraient attirées par le biais de l’odorat vers des hommes génétiquement différents, tout ceci afin d’assurer la diversité biologique favorable à l’espèce. C’est ce qu’expliquent les chercheurs de l’Université de Liverpool dont les travaux sont publiés mercredi dans les très sérieux comptes rendus de la Société Royale britannique (Proceedings of The Royal Society B: Biological Sciences).

Or, et c’est là qu'on gamberge, selon les résultats de cette nouvelle étude, «les préférences de celles qui commencent à utiliser la pilule contraceptive vont vers les hommes dont les odeurs sont génétiquement similaires», selon le principal auteur, Craig Roberts.

L’équipe de ce monsieur Roberts a conduit l’expérimentation auprès d’une centaine de femmes auxquelles il a été demandé d’indiquer leurs préférences concernant des échantillons d’odeurs mâles provenant de 97 volontaires, avant et après avoir commencé d’utiliser la pilule. Tous les parfums de la vie quotidienne (lessives parfumées, déodorants, eau de toilette, etc.) ainsi que la fumée de cigarette ont été évités afin de ne pas perturber le bon déroulé de l’expérience.
Quelles sont implications? Enormes. L’espèce humaine serait ainsi menacée. Car le fait que les femmes utilisant la pilule aillent plutôt vers des hommes génétiquement similaires «pourrait conduire à des problèmes de fertilité», dixit Roberts. Donc, on est mal parti.

Mais plus grave encore, mais cela pourrait aboutir à la rupture de la relation chez les femmes qui cessent d’utiliser la pilule, étant donné, comme expliqué plus haut, le rôle significatif de l’odorat dans le maintien de l’attraction entre partenaires.

En clair, vous arrêtez la pilule, vous vous rendez compte, inconsciemment bien sûr, que votre copain/mari ne sent plus comme avant, qu’il est moins sexy, moins attirant, que se passe-t-il donc, vous mettez ça sur le dos des années… Pof, vous le quittez.
Alors qu’en fait, c’est à cause de la pilule.


Que faut-il pensez de tout ça ? Info ou intox ?

Vu que nous sommes dans une période de régression et de retour aux valeurs morales, je me demande si cette étude n'est qu'un prétexte pour inciter les femmes à abandonner la pilule et à retourner à leur foyer pour s'occuper de leurs momes et de leur fournaux pendant que papa ira travailler comme un "vrai mâle". Une manière comme une autre de nous convaicre discrêtement de retourner à la tradition... (fini la révolution sexuelle des années 1960). :twisted:

Pour mémoire dans les années 1970 des journaux conservateurs (Tel que Le Figaro) écrivaient que selon des "études scientfique" que la pilule contraceptive serait cause de cancer.

Alors intox ou info ? :?:

La pilule contraceptive est autorisée en France depuis la "loi Neuwirth" du 29 décembre 1967. Or le rapporteur de cette loi a été l'objet de nombreuses "vexations" de la part des milieux conservateurs. Homme politique de droite ce dernier a du retirer de l'école (une école privée) ses propres filles sous la pression des parents d'élève. Déjà à l'époque il y avait une offensive contre tout ce qui pourrait émanciper les femmes avant même la loi Weil de 1974 aurorisant l'IVG. La contraception (pilule ou IVG) était perçu comme "la perte de l'a suprématie mâle au sein de la famille" (dixit une élu conservateur de l'époque). Mais la droite n'a pas le monopole de la bêtise. A gauche Jeannette Vermeersch (la veuve Thorez)
s'était aussi montrée hostile vis à vis de la pilule (contre l'avis d'autres militants du PCF) estimant que celle-ci "allait pousser à la pervertion les jeunes femmes du peuple qui vont imiter les jeunes bourgeroise dans leur pervertion".....

Depuis la cotnraception est devenu un acquis aussi bien pour la gauche que pour la droite..... mais pour combien de temps ? :?

Que pensent les habituées de ce forum ? :007:
Dolcino hérétique : plusieurs fois admissibles depuis 2005 au CAPES, PLP et CPE. Ratatiné à la bataille de Châlons, de La Rochelle et de Paris mais vainqueur en 2008 à la "bataille de Poitiers". PLP Lettres-Histoire dans l'académie de Créteil depuis la rentrée 2009 (Bref en Sibérie pour les gens du Sud) (lol) .....
Avatar de l'utilisateur
Dolcino
Membre
Membre
 
Messages: 982
Inscription: Vendredi 22 Juillet 2005 23:02
Localisation: Melun

Re: La faute à la pilule... ???

Messagede apamee » Mardi 9 Septembre 2008 08:29

Moi j'ai rencontré mon mari avant de prendre la pilule...Ensuite j'ai commencé la pilule et nous sommes ensemble depuis 10 ans donc...aucune incidence sur moi :wink:
Hélène, 32 ans, CAPES 2004 ( ex- TZR lille roubaix tourcoing) en disponibilité sans solde pour faire ma thèse en Allemagne
Avatar de l'utilisateur
apamee
Membre
Membre
 
Messages: 1613
Inscription: Dimanche 10 Octobre 2004 10:59
Localisation: Munich

Re: La faute à la pilule... ???

Messagede Jennysweet » Jeudi 18 Septembre 2008 13:20

pareil pour moi.
Ce serait triste si la vie de couple se résumerait à une histoire d'odeur.
Ca m'a l'air assez farfelu tout ça. Un peu comme l'histoire du gène qui expliquerait l'infidélité... :lol:
Jennysweet
Membre
Membre
 
Messages: 163
Inscription: Jeudi 10 Janvier 2008 19:39

Re: La faute à la pilule... ???

Messagede tatine » Jeudi 18 Septembre 2008 19:22

bah, moi ce serait plutôt le contraire :!: depuis l'arrêt de la pilule je suis plus attentive à ce que mon dit "mon enveloppe", mais pas du tout de désintérêt pour "mon mec", au contraire. Les odeurs? RAS, pas de changement, il ne sent pas plus, ou pas moins, c'est le même :lol: :003:

C'est vraiment "drôle", bizarre cette étude; ça doit être bien refoulé en moi s'il y a une incidence de l'odeur sur le reste quand il y a arrêt de la pilule :007:

Tatine :D 8)
Prof de collège
Avatar de l'utilisateur
tatine
Modératrice "Université en ligne"
Modératrice "Université en ligne"
 
Messages: 606
Inscription: Vendredi 27 Octobre 2006 20:07


Retourner vers Le Cyberc@fé, espace détente

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron